Partie 3 : Le Code de Sodome et Gomorrhe

Partie 3 : Le Code de Sodome et Gomorrhe

Une petite et riche élite composée d’environ un pour cent de la population mondiale contrôle la plus grande partie des ressources économiques de la Terre et est donc en mesure de propager n’importe quel programme pour contrôler et dominer la population mondiale, comme cela a été le cas avec la dictature du vaccin anti-covid. 

Face à cette terrible injustice, le camp des Réveillés appelle à l’activisme social et politique dans le but d’atteindre la masse critique de gens qui permettrait de redonner le contrôle au peuple.

Partout dans le monde, des activistes ont gagné leur titre de « docteur en voies des ténèbres » en révélant et en postant sur les réseaux sociaux tous les tenants et aboutissants des stratagèmes draconiens malveillants du Nouvel Ordre Mondial. Les sentiments de colère et de peur qu’engendre généralement la lecture de ces informations sont ensuite censés être exploités pour combattre les ténèbres.

Mais les ténèbres sont beaucoup plus sophistiquées et perfides. Comme elles ne possèdent pas de pouvoir propre et qu’elles doivent donc se nourrir de l’énergie des autres, elles veillent à susciter constamment des pensées négatives et des sentiments de colère et de peur. Ainsi, les Réveillés, qui se mobilisent et manifestent contre les ténèbres, font, en fait, à leur insu, le jeu de celles-ci, pendant que les ténèbres réussissent à exploiter leurs actions pour leur propre profit ! De fait, ceux qui osent évaluer la situation de façon objective devront reconnaître que les manifestations et les rassemblements n’ont pas réussi à changer la réalité sociale et politique. Ils ont seulement réussi à fatiguer et à déprimer les participants. 

A quoi peut-on comparer ceci ? 

Cela ressemble à une femme battue qui se fait voler son énergie par son mari psychopathe, puisqu’il n’a pas d’autre moyen d’exister que comme un vampire suceur d’énergie.

Après des années passées à se faire des reproches pour la mauvaise humeur de son mari et pour ses tentatives infructueuses de l’apaiser, elle décide finalement un jour de le quitter ainsi que leur domicile, en désirant et espérant être libre. 

Pourtant, ce n’est pas en quittant physiquement le domicile qu’ils partageaient qu’elle gagnera sa liberté, mais en étant capable de se déconnecter émotionnellement du passé et de commencer véritablement une nouvelle vie.

D’autre part, si cette femme continue à se sentir victime ou continue de réagir aux tentatives de son ex-mari de la provoquer pour lui pomper son énergie afin de pouvoir continuer à exister, elle finira épuisée et malheureuse, même si elle habite seule. 

Par conséquent, nous devons comprendre et retenir que ceux qui peuvent nous effrayer ou nous contrarier, en fait, nous contrôlent, nous et notre conscience !

En plus, nous devons comprendre et retenir que tout ce à quoi nous résistons ne fera que s’intensifier.

L’histoire suivante illustre à merveille ce fait : un homme occidental alla voir un Maître de méditation oriental pour lui demander de lui apprendre à calmer ses pensées.

Le Maître, en regardant l’homme qu’il avait en face de lui et en ayant réalisé que sa demande venait de son intellect et non de son esprit, voulut d’abord lui enseigner qu’on ne peut pas contrôler ses pensées avec ce qui génère les pensées, l’intellect. Il demanda donc à l’homme de revenir le lendemain et, jusque-là, d’éviter de penser à des singes. 

« Quelle drôle de demande ! » se dit l’homme, puisqu’il ne pensait jamais à des singes.

Néanmoins, il retourna dans sa chambre, se coucha et essaya de respecter la consigne d’éviter de penser à des singes. 

Mais comme vous le savez déjà, tout ce à quoi nous résistons ne fera que s’intensifier et c’est la raison pour laquelle ses pensées étaient envahies de toutes sortes de singes.

Le lendemain matin, complétement épuisé, il retourna voir le Maître et le supplia de faire une seule chose : « S’il vous plaît, chassez les singes de ma tête ! »

***

En dépit de l’idée que l’on doit combattre les ténèbres, les prophètes et les précurseurs de la Lumière ont proposé une solution complètement différente au problème du mal dans le monde :            

La Lumière ne désire pas combattre les ténèbres, mais rayonner.

La Lumière ne cherche pas de coupable à l’extérieur pour ce qui se passe, mais exige un travail sur soi.

La Lumière ne s’occupe pas des sentiments de peur et de colère, au contraire, elle réveille l’esprit humain et l’incite à faire confiance et à croire en la puissance et en la grâce de Dieu.

La Lumière n’appelle pas à l’activisme politique mais à l’activisme spirituel.

Si nous examinons l’histoire du peuple d’Israël, nous pouvons voir que les prophètes n’avaient jamais qu’une seule solution face à l’oppression et au contrôle exercés par les empires aux sombres desseins : l’alignement sur la Volonté de Dieu !

Le prophète Jérémie a averti pendant des années que le Premier Temple serait détruit si le peuple d’Israël ne purifiait pas sa moralité et sa spiritualité corrompues et décadentes.

Le prophète Ezéquiel ajouta une autre raison à la destruction du Temple : l’idolâtrie au sein du Temple lui-même !

Malgré tout cela, le Royaume de Juda, sous le règne des Rois Joiaqim et Sédécias, choisit d’occuper son temps à des insurrections continuelles et à des rébellions contre l’empire de Babylone. Par conséquent, en 586 av. J.-C., Nabuchodonosor, le roi babylonien, détruisit le Grand Temple.

En conséquence, il est tout à fait juste de dire que la destruction du Premier Temple ne s’est pas produite à cause du méchant Nabuchodonosor, mais plutôt à cause de l’idolâtrie, des relations sexuelles illicites et incestueuses, et de l’effusion de sang !

Le Second Temple fut détruit en 70 apr. J.-C. pour des raisons similaires :

A cause du manque de véritable direction spirituelle dans le peuple d’Israël, qui avait été miné de l’intérieur par des luttes politiques tumultueuses, un petit groupe de Zélotes réussit à provoquer une guerre civile, entraînant la nation entière à se révolter contre l’Empire Romain dirigeant. Une rébellion dont les conséquences funestes étaient attendues et connues depuis le tout début

Ici aussi, la destruction du Second Temple n’a pas eu lieu à cause du méchant Titus, mais en raison de la haine interne inutile et de la guerre.

Ainsi, l’ensemble de la Bible, de la chute d’Adam et d’Eve jusqu’à la destruction du Premier Temple, est en fait une longue histoire décrivant la trahison de l’humanité envers Dieu ! 

Ceci est la vraie raison de la douleur et de la souffrance, et non le pouvoir et la puissance des empires qui servent les ténèbres !

C’est seulement en de rares occasions que l’humanité entêtée a choisi de s’aligner sur la Volonté de Dieu et de faire confiance à Sa force et Sa grâce, ce qui mena à des victoires inattendues :

Le Pharaon a été vaincu non pas parce que les Israélites ont manifesté contre lui, mais parce que la Lumière a répondu aux appels à l’aide désespérés des Israélites asservis, et a envoyé de l’aide par l’intermédiaire de la guidance de Moïse.

Le petit David a vaincu le grand géant philistin Goliath, parce qu’il possédait l’arme la plus puissante qui soit : sa foi et sa confiance absolues et inébranlables dans la force et la puissance de Dieu !

La cité pécheresse de Ninive a été épargnée parce que son roi et son peuple ont été prêts à réagir immédiatement à la prophétie sévère du prophète Jonas :

« Et les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits… que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables ! » Livre de Jonas : 3

***

Comme je l’ai mentionné, de nombreuses personnes croient qu’à cause d’un petit groupe d’élites malveillantes qui contrôle le monde, l’humanité est en danger d’être asservie et conduite à sa perte. Mais quasiment personne ne croit qu’un petit groupe de travailleurs de Lumière peut accomplir l’inverse, c’est-à-dire donner à l’humanité une chance de rédemption et de salut. 

En plus de tout cela, la logique de l’intellect veut que seule une masse critique de Réveillés peut apporter une chance de changement à cette terrible réalité globale. 

Mais la logique de la Lumière est tout le contraire. A tel point qu’il faudra relire ce qui suit plusieurs fois pour le comprendre entièrement.

Premièrement, du point de vue de la Lumière, la responsabilité de l’état déplorable de l’humanité n’incombe pas aux malveillants, mais plutôt aux Appelés et aux Elus de la Lumière, qui ont failli à leur mission et qui par là ont transmis leur pouvoir aux ténèbres ! 

Comme je l’ai mentionné, les ténèbres n’ont pas de pouvoir propre et en conséquence se nourrissent de l’énergie qu’elles soutirent à d’autres. L’énergie qu’elles préfèrent est celle des personnes qui ont été Appelées ou Elues par la Lumière pour accomplir une mission particulière et qui, pour cette raison, ont aussi reçu un pouvoir supplémentaire. Les ténèbres rôdent autour de ces personnes et, en usant de tricherie et de subterfuges, parviennent à les faire dévier et à les faire chuter, et, ce faisant, elles s’emparent de leur pouvoir pour elles-mêmes. 

Autrement dit, le problème principal de l’humanité n’est pas qu’elle est contrôlée par les ténèbres, mais que ceux qui étaient censés la diriger pour le compte de la Lumière ont failli dans leur mission et ont laissé le monde dépourvu de véritable direction spirituelle.

Deuxièmement, selon la logique de la Lumière, ce n’est pas la quantité de personnes qui compte lorsqu’il s’agit de changer le destin de l’humanité et même de la sauver, mais plutôt la qualité des personnes.

C’est ce principe qu’illustre le récit biblique de Sodome et Gomorrhe, qui est aussi un code : un petit nombre de justes peut sauver l’humanité de la destruction et de la ruine.

Pour ceux qui ne connaissent pas ou ne se souviennent pas de cette histoire, en voici un résumé :

Sodome et Gomorrhe étaient deux villes proches de la Mer Morte, qui furent détruites par Dieu en raison de la méchanceté et du comportement criminel qui caractérisaient leurs citoyens. Lorsqu’Abraham découvrit le destin funeste qui se préparait pour elles, il ne put l’accepter. C’est pourquoi il entreprit de longues négociations avec Dieu, en lui demandant de leur pardonner et d’éviter de les détruire, en argumentant que les justes ne devaient pas périr avec les mauvais. Abraham demanda à Dieu s’Il détruirait aussi Sodome si 50 justes y vivaient. Dieu répondit qu’Il ne le ferait pas. En conséquence, Abraham baissa le nombre à 45, puis à 40, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il arrive à dix, et s’y arrêta. Comme le nombre minimal de dix justes ne fut pas trouvé, les deux villes furent détruites lorsque « l’ÉTERNEL fit tomber sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre enflammé par un feu qui venait du ciel, de l’ÉTERNEL. » (Genèse 19:24)

Voilà l’histoire telle que nous l’avons apprise à l’école, et elle reflète le bas niveau de conscience : vous souvenez-vous de Daniel qui, à deux ans et demi, évitait de mettre ses doigts dans la prise électrique parce qu’il avait peur que sa mère le punisse ? 

A un niveau de conscience élevé, le destin de Sodome et Gomorrhe, qui était très semblable à celui de l’Atlantide, peut être expliqué par les Lois de la Création :

Premièrement, une société qui se caractérise par l’hédonisme matérialiste qui mène à la promiscuité sexuelle et, en conséquence, inévitablement à la corruption morale qui ronge les fondements de la société, une telle société se détruit et se ruine elle-même, par sa propre manière d’agir. Parce que nous récoltons ce que nous semons. C’est, simplement, la Loi de Cause à Effet. 

Deuxièmement, ce que nous appelons « catastrophes naturelles » n’est autre que le travail de la « section d’exécution » des Lois de la Création, qui se répartit entre les quatre éléments: l’air, le feu, l’eau et la terre. Dans la Création, il y a des Êtres Élémentaux qui sont responsables de chacun de ces éléments et dont les actions se manifestent dans tous les récits bibliques

Par exemple, dans le récit de Sodome et Gomorrhe, les Êtres Élémentaux du feu sont sur le devant de la scène, alors que dans le récit du Déluge, ce sont les Êtres Élémentaux de l’eau qui sont à l’œuvre. 

Cependant, ces Êtres Élémentaux ne font pas que détruire ce qui ne correspond pas aux Lois de la Création. Ils sont aussi responsables d’aider et d’assister les êtres humains qui s’alignent sur ces Lois.

Tous les phénomènes naturels miraculeux qui se sont passés dans le récit de l’Exode d’Egypte en sont le meilleur exemple.

Autrement dit, ce que les gens appellent un « prodige naturel » est aussi une expression de l’action des Êtres Élémentaux.  

La coopération entre les êtres humains et les Êtres Élémentaux faisait partie intégrante du plan de la Création. Elle ne peut avoir lieu que tant que les êtres humains utilisent leur libre volonté pour faire le bien.

L’homme a reçu la capacité de former le monde de matière dense par sa volonté qui se matérialise non seulement à travers les actions, mais aussi à travers les paroles et les pensées

Voulez-vous un exemple simple pour illustrer ceci, et qui ne nécessite même pas d’études scientifiques pour être validé ? J’imagine que, à un moment ou à un autre, chacun d’entre vous a expérimenté comme les pensées négatives peuvent affaiblir le système immunitaire et rendre le corps physique malade.

Dans les temps anciens, lorsque l’humanité aspirait à de plus nobles buts, la matière était moins dense et lourde. Les Êtres Élémentaux étaient alors capables de soulever et de déplacer d’immenses pierres, et d’aider à construire de splendides et prodigieux chefs d’œuvre, comme le Machu Picchu et les Pyramides d’Egypte. 

***

Il nous reste encore à expliquer et à clarifier comment l’existence de dix hommes justes à Sodome et Gomorrhe aurait pu empêcher la destruction de ces villes.  

Comment pouvons-nous comprendre ce code qui dit qu’un relativement petit nombre de justes est nécessaire pour que le monde continue d’exister ? 

Une personne juste est un être humain dont la pureté intérieure fait de lui un ancrage pour le Pouvoir Divin qui flue à travers la Création. Ceci parce que la Lumière, en accord avec la Loi de l’Attraction du Genre Semblable, cherchera toujours un ancrage dans des hommes qui, dans leur essence, sont semblables à la Lumière. 

Les justes ne sont pas des chefs religieux à longue barbe ni des guides spirituels dont les livres sont sur la liste des meilleures ventes d’Amazon. La plupart d’entre eux ne sont pas connus du public et même si nous rencontrons une personne juste, il est fort probable que nous ne la reconnaissions pas comme un ancrage terrestre ou un canal pour le Pouvoir du Créateur. C’est seulement si nous sommes un peu plus sensibles que l’irradiation qui rayonne de l’aura d’une telle personne peut nous faire vivre une expérience unique d’éveil spirituel et de félicité qui vient de la proximité de la Lumière. Une expérience que l’intellect ne pourra jamais saisir.                                                                                                                  

Le pouvoir de chacun de ces hommes justes ou, sous leur autre nom, des Élus, peut être égal à celui d’un million de personnes ordinaires !

C’est la raison pour laquelle leurs actions, leurs paroles et surtout leurs pensées ont un effet réel sur la densité de la matière, et en conséquence, ils travaillent avec les Êtres Élémentaux et sont capables d’empêcher les catastrophes.

De plus, chacun d’entre eux est connecté, sur la base de son pouvoir, à un grand nombre d’âmes qui sont attirées vers lui en raison de la Loi de l’Attraction. Si un juste prend la place qui lui est assignée par la Lumière, il protège et guide, en fait, toutes les âmes qui sont connectées à lui, que ce soit par une action active, lorsqu’ils le rencontrent ou que ce soit par une action passive dans laquelle son influence est cachée. 

On peut assimiler le travail d’un juste à l’aorte qui transfère le sang du cœur aux artères, artérioles, capillaires, veinules et veines. Chacun d’entre eux est important en soi et pour soi, mais si l’aorte se rompt, l’apport de sang cesse et la mort est imminente. 

A chaque génération, il y a l’Homme Juste de la Génération qui guide le reste des justes de manière active et passive. Tous les justes sont, en fait, la direction spirituelle du monde et c’est pourquoi il est dit que le sort du monde est entre leurs mains.

***

Le Livre de l’Apocalypse, dans le Nouveau Testament, décrit par différentes images les événements des Jours du Jugement Dernier, qui est précisément la période dans laquelle nous nous trouvons en tant qu’Humanité.

Selon cette prophétie biblique, 144 000 esprits humains sont destinés à travailler tous ensemble à travers le monde, à différents postes, selon les instructions fournies par l’Homme Juste de la Génération. 

C’est un nombre extrêmement petit comparé à la population du monde entier ; cependant, il est absolument nécessaire pour l’ascension et pour le salut de ces esprits humains qui peuvent encore être sauvés.

C’est pourquoi le premier but de notre école, et le plus important, est de trouver les membres de cette direction spirituelle de l’humanité. C’est à eux qu’il est dit : « Si vous faillissez, le monde sombrera ! »

Si vous croyez qu’un tout petit nombre de gens, représentant seulement un pour cent de la population mondiale, peut mener l’humanité vers les ténèbres, pourquoi ne pouvez-vous pas concevoir qu’un groupe encore plus petit puisse guider le monde vers la Lumière ? 

Si quelque chose parmi ce que vous avez lu ou entendu touche maintenant les profondeurs de vos âmes, peut-être que vous êtes ceux qui sont appelés à cette mission !

Copyright©2023 Tous droits réservés.

Select your currency
EUR Euro
USD Dollar américain